H55 est ravi d’annoncer les discussions relatives à l’entrée du Gouvernement du Québec au capital de H55

Sion, Suisse, 15.30 CET – 21 Mai 2024 – H55, pionnier dans les technologies de propulsion électrique aéronautique, est ravi d’annoncer les discussions relatives à l’entrée du Gouvernement du Québec au capital de H55. Investissement Québec, un moteur clé du développement économique au Québec, dirige ce projet d’investissement, marquant une étape majeure dans le parcours de H55 pour apporter des solutions de propulsion électrique certifiées en Amérique du Nord. Ce soutien permettrait d’accroître le site de production de l’entreprise et de développer ses activités de recherche et développement. Il serait par ailleurs en phase avec les orientations du Gouvernement du Québec dans l’établissement d’une nouvelle zone d’innovation, Espace Aéro, sur l’industrie aérospatiale.
Basée en Suisse, H55 est à la fine pointe de l’aviation électrique, spécialisée dans la propulsion électrique certifiée, le stockage de batteries et les solutions de gestion énergétique. Avec un engagement inébranlable envers la sécurité, la performance et la durabilité, l’entreprise permet à l’industrie aérospatiale de s’approcher de son objectif de zéro émission nette, offrant des technologies de pointe pour un avenir plus vert et plus efficace du transport aérien.

Ce développement significatif suit plusieurs annonces récentes, stimulant la dynamique de croissance de H55. Fin mars, H55 a annoncé l’approbation par l’Agence de l’Union européenne pour la sécurité aérienne (EASA) de sa liste de contrôle de conformité pour son moteur électrique, ses blocs-batteries et ses systèmes de gestion d’énergie, faisant de H55 la première entreprise à répondre à toutes les exigences de certification pour l’ensemble du système
de propulsion électrique (EPS). Les engagements réglementaires avec la FAA et Transports Canada sont en cours pour accélérer la certification de type nord-américaine.

H55 Canada, située à Longueuil dans la région de Grand Montréal, servira de centre principal nord-américain pour les opérations de production de l’entreprise. Équipée d’une installation ultramoderne, la production initiale de modules de batteries devrait commencer fin 2024. H55 Canada continuera de collaborer au développement de produits et à leur adaptation technique pour ses clients, qui inclut Pratt & Whitney Canada, CAE et Harbour Air.

L’investissement d’Investissement Québec représenterait un moment charnière dans le parcours de H55, puisqu’il fournirait un soutien financier afin d’accroitre la production, les activités de recherche, d’ingénierie et développement en Amérique du Nord. Ce partenariat stratégique
en discussion souligne la volonté du Québec de favoriser l’innovation dans l’aérospatiale, renforçant sa position en tant que centre d’avancées technologiques de pointe dans l’aviation durable, et accélérant les ambitions de H55 au Canada et aux États-Unis.
 
Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, a indiqué : « L’annonce d’aujourd’hui est une excellente démonstration de notre engagement à développer l’économie du Québec. Avec l’arrivée d’un acteur clé comme H55, notre écosystème sera plus fort que jamais.»

Exprimant sa gratitude pour le soutien continu du gouvernement du Québec, André Borschberg, cofondateur et Président Exécutif de H55, souligne : « L’investissement d’IQ dans H55 permettra d’accélérer notre expansion opérationnelle au Québec. » Soulignant l’environnement dynamique de la zone d’innovation aérospatiale, il ajoute : « Cette zone offre des opportunités inégalées, réunissant des entreprises et des institutions académiques alignées avec notre vision de révolutionner les paradigmes de l’aviation. Nous sommes honorés d’être choisis par le gouvernement pour jouer un rôle clé dans la transformation du Québec en un centre mondial de l’aviation propre. »

En réponse aux intentions d’’investissement, le PDG de H55, Martin Larose, a exprimé son enthousiasme : « Nous serons ravis d’accueillir Investissement Québec en tant que partenaire stratégique. Cet investissement marquerait un moment clé dans notre parcours, nous permettant d’accélérer la montée en puissance de la production, de propulser nos efforts de recherche et développement, et de renforcer nos initiatives clients au Canada aux côtés de PW&C, CAE et Harbour Air. Le gouvernement du Québec fournissant toutes les conditions nécessaires pour positionner H55 en tant que chef de file dans l’aviation durable. »

De surcroît, H55 et le gouvernement du Québec collaboreront étroitement pour favoriser l’innovation autour des technologies de batteries et des solutions énergétiques durables. Tirant parti de ses abondantes ressources d’énergie propre, le Québec vise à promouvoir des solutions de stockage d’énergie pérennes et à continuer de soutenir la transition vers un système énergétique à faible émission de carbone. Cet investissement représente un développement significatif pour H55, propulsant l’entreprise vers son objectif de révolutionner l’industrie aérospatiale par l’innovation durable. Avec la confirmation du financement du Gouvernement du Québec, H55 sera en mesure de faire des avancées encore plus importantes pour faire progresser l’avenir de l’aviation.

A propos de H55
H55 est une société basée en Suisse fondée et dirigée par l’ancienne équipe de direction de Solar Impulse, André Borschberg, Sébastien Demont et Gregory Blatt. La mission de H55 est de révolutionner l’industrie aéronautique en fournissant des systèmes certifiés de propulsion électrique et de gestion de batterie adaptés à une gamme diversifiée d’avions afin de parvenir à un transport aérien durable. Grâce à son engagement à fournir des solutions certifiées et à son héritage pionnier, l’équipe H55 d’ingénieurs visionnaires et d’experts en aérospatiale est à l’avant-garde de la conduite de l’industrie aéronautique vers un avenir plus respectueux de l’environnement, en établissant de nouvelles normes et en repoussant les limites de ce qui est possible dans l’aviation électrique.